une ville fantôme belge est devenue le paradis du street-art

Découvrez une ville abandonnée en Belgique transformée en véritable paradis pour le street art. Romany WG, un photographe amateur, s’est aventuré dans le village flamand de Doel et nous a ramené une série de clichés impressionnants. Doel a été vidé de ses habitants pour les besoins d’expansion du port d’Anvers. Le village fantôme est devenu un lieu rêvé pour les artistes, qui ne se sont pas privés de transformer Doel en oeuvre d’art géante. Les différentes peintures laissent entrevoir ce que pourrait être nos villes si les mentalités et surtout les pouvoirs publiques étaient plus ouvertes au street art!

Publicité

source: http://www.flickr.com/photos/romanywg/














  Votre Commentaire

Mentions légales